Afin de produire cet engrais totalement naturel, vous aurez besoin d’une matière organique à composer (fumier de cheval ou de bovins, épluchures de légumes, tontes, marc de café …). Vous devrez aussi compter sur de bons ouvriers, en nombre suffisant, pour fabriquer du lombricompost en qualité et en quantité. Vous pourrez alors utiliser cet engrais vert pour votre potager bio, vos arbres, vos plantes vertes, vos arbustes ou votre jardin d’ornement !

Les lombrics recommandés pour la production de cet amendement organique sont des vers de surface, faisant partie  de la famille des épigés. L’espèce la plus employée est la Eisenia. Les lombriciens Eisenia Fetida, Eisenia Andrei ou Eisenia Hortensis sont les plus voraces. Ils ont souvent pour noms vers rouges, tigrés ou de Californie (Source : https://www.verslaterre.fr ).

Ensuite, tout est question de volumes d’humus de terre à produire. Dans un cadre familial, vous utiliserez un lombricomposteur neuf ou auto-construit. En effet, des bricoleurs ont choisi d’en fabriquer eux-mêmes. Dans une démarche anti gaspi, ils utilisent de la frigolite du poissonnier, des boîtes en bois ou des bacs en plastique. Des fermiers et des passionnés ont choisi de pratiquer le lombricompostage à plus grande échelle.

La Lombriculture individuelle ou lombricompostage

Dans les grandes villes ou à la campagne, des couples ou des familles nombreuses utilisent des lombricomposteurs, en vente sur Internet. Des géants de la distribution en ligne comme l’américain Amazon proposent la vente de ces accessoires, à placer dans une maison, un appartement ou à l’extérieur (sur un balcon, une terrasse ou un petit jardin).

Afin de produire un vermicompost de qualité, vous aurez à alimenter vos vers avec vos déchets organiques, en évitant la présence de moucherons et une humidité excessive ! Fruits pourris, plantes et fleurs fanées, feuilles mortes, épluchures de légumes (comme des fanes de radis) et autres déchets verts feront partie du menu de vos lombriciens … Évitez les branchages, difficiles à digérer pour ces petites bêtes ! Veillez à respecter le bon dosage et à ajouter de la fibre de coco afin d’offrir le meilleur environnement à vos vers de terre ! Vous limiterez ainsi le gaspillage alimentaire et tendrez vers le zéro déchet en remplissant moins vite vos poubelles !

La Lombriculture industrielle

Le lombricompost est produit en quantité importante (d’où le terme industriel). Il s’agit d’un métier à part entière, exercé par des lombriculteurs. Ceux-ci utilisent du fumier de bovins ou de cheval et suivent de multiples étapes, avant de récolter un humus de terre et de qualité homogène, ni trop sec, ni trop humide (avec le bon taux de matière sèche) !

Pour en savoir davantage sur cette filière agricole et cette production de lombricompost, rendez-vous sur le site Lombriculture.info

 

Noter Cette Publication